Les Origines


Les Spitz Allemands qui descendent du chien des tourbières de l'âge de pierre (Canis familiaris palustris) font partie des plus anciennes races de chiens d'Europe centrale.

Proche parent du Poméranien et des autres types de spitz d’Europe du Nord, le Keeshond doit son nom à Cornelis "Kees" de Gijselaar, un des dirigeants des Patriotes néerlandais, un parti datant du XVIIIe siècle.

Son histoire prend un tournant décisif au début du XVIIIème siècle, dans le conflit qui oppose la Maison d’Orange à Cornelis de Gijselaar, surnommé “Kees” (“Hond” signifiant “chien” en Néerlandais). Le chien devient alors le symbole de la rébellion de Cornelis et aujourd’hui encore, la race reste politiquement marquée pour les hollandais.

Ce chien accompagnait les gens qui travaillaient souvent sur les péniches et porte d'ailleurs le surnom de « Chien de péniche hollandais », où il tenait compagnie aux marins et gardait le bateau en leur absence