Le Toilettage

Le Spitz à un poil double : un sous-poil et un poil de couverture. Il faut donc correctement le brosser afin de garder une peau saine et qu’elle ne sente pas le chien.

Chez le Spitz nous connaissons deux périodes de mue, où il faudra brosser votre Loup un peu plus souvent.

Contrôler les oreilles (si le conduit n’est pas rouge ou si l’oreille est mal odorante), les yeux, couper les ongles (si vous ne savez pas demander à votre vétérinaire).

Contrairement à ce qu'on peut penser, malgré sa fourrure dense, ce chien ne nécessite pas d'entretien très important.

En effet, il suffit d'un brossage hebdomadaire en superficie, toujours à rebrousse poil, car le Spitz allemand possède un sous-poil très dense qui maintient le poil de couverture droit.

Pour entretenir cette fourrure, il faut utiliser une brosse simple (cadre), peigne (pour les nœuds derrière oreilles, etc...) et une brosse démêlante.

Le brossage doit avoir pour effet de faire mousser le poil du chien, maintenu en l'air par son épais sous poil qui le protège parfaitement des intempéries.

Autre chose à éviter : les bains fréquents. Le Spitz a la particularité d'avoir un « poil autonettoyant ».

Un ou deux lavages par an suffisent largement. En cas de souillure, évidemment, le seul lavage qui s'avérera nécessaire sera celui de la culotte. L’utilisation d’un bon shampoing (type shampoing vendu en expositions canine ou animalerie spécialisée) ainsi qu’un bon séchage entretiendra une peau saine.

Le Spitz Loup a la particularité de « ne pas sentir le chien ».

Concernant le toilettage pour les expositions : nous vous conseillons de revenir vers nous afin d’avoir de plus amples explications.

De même, évitez d'amener votre chien chez un toiletteur qui ne connaît pas le Spitz allemand. Cela pourrait tourner au massacre. Renseignez-vous bien avant ! Très peu de toiletteurs, actuellement, sont capables de bien toiletter un Spitz allemand, sans le dénaturer.